Le Caillou est toujours dans la chaussure présidentielle

Quelqu’un peut-il m’expliquer en quoi l’aller-retour de l’avion présidentiel entre Paris et Nouméa était indispensable ? Lorsque le Président remettra les pieds sur le sol de la métropole quelle aura été la plus-value politique de ce déplacement effectué dans la hâte et avec une solennité aberrante ? Bien entendu le Président express a bombé le torse pour répéter qu’il s’agissait avant tout de rétablir « l’ordre républicain ».

Continuer la lectureLe Caillou est toujours dans la chaussure présidentielle

Les partis des peurs nourrissent le racisme ambiant

Peur de l’autre, quel qu’il soit, son voisin dont on se méfie ou de l’immigré que l’on n’a jamais vu et que l’on ne sait rien. Peur de la guerre dont on entretient la perspective pour tenter de rassembler autour d'un réflexe d’autodéfense. Peur de manquer de tout : eau, nourriture, carburant, nature, argent et d’être privé de ce que l’on a. Peur de la maladie dans un système de santé en déliquescence. Peur de la dépendance sous toutes ses formes. Peur du déclassement social. Le parti de la peur gagnera toutes les élections : sa puissance est irrésistible. 

Continuer la lectureLes partis des peurs nourrissent le racisme ambiant

Eté ou pas été : anxiété, retenue, frustration

Il règne une ambiance générale en cet été qui ressemble à ce que l’on ressent en buvant une rasade de vinaigre. Il n’y a guère de joie de vivre, d’envie de partage et une susceptibilité collective à fleur de peau bronzée ou non d’ailleurs selon la période des vacances. Le contexte manque singulièrement de joie de vivre.

Continuer la lectureEté ou pas été : anxiété, retenue, frustration

Diabolisez il en reste toujours quelque chose

La diabolisation a conduit par exemple aux pires extrémités. Les Calvinistes, les Cathares, les Templiers, les hérétiques en général, les révolutionnaires, les royalistes, les juifs, les immigrés et bien d’autres groupes humains se sont retrouvés jetés en pâture à la majorité croyante ou simplement noyées sous la propagande. Un corps social diabolisé ne saurait parvenir au pouvoir.

Continuer la lectureDiabolisez il en reste toujours quelque chose

Les révélateurs d’une société en perdition

Il y aurait eu 900 actes usant d’une arme à feu en dix ans dans les établissements scolaires de tous niveaux. Le vingtième de cette année dans une école et la 212 eme tous lieux confondus, constitue l’un des pires exemples de ce que la folie de l’utilisation incontrôlée des armes peut provoquer dans un pays prétendant s’ériger en « gendarme » du monde.

Continuer la lectureLes révélateurs d’une société en perdition

La hausse fulgurante de la contamination positive des plus fortunés

D'après l'observatoire "de mars 2020 à octobre 2021, les richesses des grandes fortunes françaises ont bondi de 86%, soit un gain de 236 milliards d’euros. À titre de comparaison, elles avaient augmenté de 231 milliards d’euros en 10 ans, entre 2009 et 2019." Des chiffres hallucinants qui ne provoqueront aucun débat puisque les échanges sur le « capitalisme » ou « le profit » sont considérés comme obsolètes.

Continuer la lectureLa hausse fulgurante de la contamination positive des plus fortunés

Et si on parlait plutôt des autres sécurités

Le mot qui va régler toute la vie politique locale, départementale et nationale est polymorphe : sécurité ! Il n'y a aucun tract, aucune profession de foi, aucune réunion dans lesquels il ne figurera pas comme étant le sujet essentiel ! La pression médiatique est telle qu'il est impossible de ne pas le rencontrer et il constitue le sésame des scrutins qui s'annoncent. Il est accommodé à toutes les sauces de toutes natures

Continuer la lectureEt si on parlait plutôt des autres sécurités