La renaissance murmurée de Dino Gino

« Dino Gino » a eu la chance de rencontrer René. Cet ancien kinésithérapeute sourd de naissance, passionné, doté de fines moustaches en guidon de vélo, style Belle époque a la réputation de savoir « parler à l’oreille des chevaux ». Il les aime. Il détecte en eux le potentiel que les autres ont perçu sans parvenir à l’exploiter.

Continuer la lectureLa renaissance murmurée de Dino Gino

La taverne où pousse l’amitié villageoise

Le village est préparé à résister à l’épreuve du climat et de l’usure du temps. Le granit a encore toute sa place dans les constructions autour d’un église dont le clocher donjon a été agrémenté d’une toiture grise genre pyramide. Tout d’ailleurs à Corlay est d’ailleurs extérieurement gris. Seules les taches colorées de quelques enseignes parsèment des façades peu enclines à ouvrir les yeux de leurs fenêtres sur le monde environnant. La discrètion et probablement aussi le souhait de se prémunir contre les attaques des vents violents et des bourrasques qui viennent d’à travers les océans. Un dernier grain a copieusement arrosé le cœur de la bourgade bretonne aussitôt compensée par un rayon de soleil provisoire.

Continuer la lectureLa taverne où pousse l’amitié villageoise

La course aux armes ne cessera pas de progresser

On entend beaucoup moins parler de la présence hallucinante d’armes de guerre ou létales entre les mains d’une population dangereuse. La gravité de l’attaque contre un fourgon pénitentiaire pose un autre problème que celui de la sécurité des personnels pénitentiaires, celui de la provenance d’un armement impressionnant entre les mains du commando. Attention il n’y a pas que le grand banditisme qui a accès à ces fusils d’assaut dernier cri mais il est fort probable comme ce fit le cas récemment en Allemagne que des groupes extrémistes en stockent pour des actions violentes.

Continuer la lectureLa course aux armes ne cessera pas de progresser

Le bonheur collectif était vraiment sur le pré

C’était la 147° édition de la seule journée des courses de trot sur l’hippodrome désormais éphémère de La Réole. Elle restera dans les mémoires par une affluence exceptionnelle sous un soleil qui a royalement accueilli un public très hétérogène. Il était assez facile de mesurer l’énorme besoin d’une population murée dans l’angoisse, la poisse humide d’une météo peu reluisante et avide d’espace où la liberté se vit sans grand effort.

Continuer la lectureLe bonheur collectif était vraiment sur le pré

L’exclusion dans la campagne par l’immobilité

Oubliée dans tous les critères de l’exclusion qui frappe les catégories sociales les plus précarisées, la mobilité en milieu rural revêt pourtant une importance capitale. En ayant favorisé l’étalement urbain par la mode «pavillon, gazon, télévision »  renforcée par la politique d’urbanisme des métropoles ayant préféré durant des années les aménagements à vocation économique à ceux de l’habitat, le système social a créé une situation toujours proche de la crise. Dans une enquête le Secours Catholique (1) a tiré la sonnette d’alarme sur les conséquences de « l’isolement géographique »

Continuer la lectureL’exclusion dans la campagne par l’immobilité

Le placébo de la mise en internat

Il n’y a pas une jeunesse globalement délinquante mais des éléments en nombre réduit qui dans des contextes particuliers utilisent l’illégalité pour exister ou défier un monde dans lequel ils s’estiment ou se trouvent réellement en échec. La récidive constitue d’ailleurs le principal problème. La légende actuelle entretenue pour des raisons électoralistes ou de propagande repose sur des considérations erronées voulant que l’indulgence judiciaire soit la cause de ces phénomènes exaspérants.

Continuer la lectureLe placébo de la mise en internat

Les effets d’annonce ne résistent pas longtemps à la réalité

Durant la quinzaine qui s’ouvre la presse quotidienne régionale (quand elle rend compte des conseils de tous niveaux) va titrer triomphalement «  pas d’augmentation des impôts » dans 80 % des cas.

Continuer la lectureLes effets d’annonce ne résistent pas longtemps à la réalité

Le livre de salon peine à tourner la page

L’auteur qui se rend dans un salon du livre comme celui de Sadirac où j'étais hier,, dans la période actuelle, avec l’espoir de vendre des dizaines d’ouvrage a de fortes chances de rentrer dépité. La tendance n’est plus guère à l’achat de bouquins en direct et rares sont les grandes vedettes qui remplissent les caisses de libraires servant de support aux transactions.

Continuer la lectureLe livre de salon peine à tourner la page
Lire la suite à propos de l’article Le passé simple n’a plus que la valeur de notre intérêt
Colorful vector illustration of scientists researching brain and psychology of human on blue background

Le passé simple n’a plus que la valeur de notre intérêt

Hier soir dans le cadre des journées italienne de Sainte-Terre un film (Ritorno) proposé par un ancien directeur d’école à la retraite a captivé l’attention d’un public venu retrouver ses racines, c’est à dire des plus de cinquante balais en majorité. Une opportunité de faire remonter à la surface du marécage de mes souvenirs des bulles au parfum italien.

Continuer la lectureLe passé simple n’a plus que la valeur de notre intérêt