Eté ou pas été : la panne qui change tout

Depuis hier matin après une longue période de doute sur moi-même je suis à nouveau plongé dans la grisaille de l’impuissance face aux événements extérieurs. Je ne souffre pas l’impuissance face à ce que je n’arrive pas à comprendre et à résoudre. Je me débats face à la technologie avec une frénésie aussi inutile que dangereuse. Écrire six jours sur sept une chronique n’a d’intérêt que si elle lue. Or sans que je puisse en connaître la raison le système d’envoi de la lettre d’annonce de la parution ne fonctionne plus.

Continuer la lectureEté ou pas été : la panne qui change tout

Le lien social se délite par manque de reconnaissance

Le fameux lien social serait en passe de se déliter. Tous les jours ou presque les observateurs de la vie collective stigmatise un repli sur soi, une tendance au « maison, gazon, télévision » ou une vision égoïste des comportements. Plusieurs facteurs interviennent dans cette déliquescence du bien vivre ensemble.

Continuer la lectureLe lien social se délite par manque de reconnaissance

Le mouvement associatif sur des bases trompeuses

Le chiendent des l’obscurantisme pousse sur les jachères de la vie collective. Et comme les tenants du profit partout et tout le temps, ne tolèrent pas par exemple l’économie sociale et solidaire ou l’action bénévole, le mal s’aggrave.

Continuer la lectureLe mouvement associatif sur des bases trompeuses

Ici et ailleurs (30) : le quatuor du bonheur simple mais superbe

Cédric, François, Pierre et Gilles adorent ces moments qui brisent la monotonie du quotidien. Tous quatre, plus ou moins lourdement cabossés par les aléas de la vie, viennent en fin de matinée du Foyer de l'ADAPT de Camblanes s'attabler sur la terrasse du Bistrot des Copains . Accompagnés par deux personnes qualifiées ils profitent d'une liberté que leur corps ou leur esprit ne leur offrent plus. Des gamins ravis d'une autorisation exceptionnelle.

Continuer la lectureIci et ailleurs (30) : le quatuor du bonheur simple mais superbe

Ici et ailleurs (26) : l’arrosé sous les étoiles

« Jean-Marie viens boire un coup... tu as un verre ? » L'apostrophe fuse en remontant la piste qui vraiment s'étire pour son retour sous les étoiles. Il n'y a que deux solutions : soit faire semblant de ne pas les entendre et poursuivre ma quête vers le plat idéal pour la soirée, soit m'arrêter en entamant mes chances d'espérer revenir à ma table d'origine dans des délais convenables.

Continuer la lectureIci et ailleurs (26) : l’arrosé sous les étoiles

Ici et ailleurs (8) : Vanille, le parfum du retour

Elle est revenue… Elle n’était pas partie très loin mais elle avait abandonné le bar PMU du cœur de la bastide pour s’installer dans cette ancienne ferme isolée devenue une vraie « retraite » aux confins de Sadirac et de Créon. Celle que personne n’appellerait autrement que "Vanille" a en effet retrouvé sa place derrière le comptoir du Bar créonnais niché dans l’angle nord de la Place de la Prévôté.

Continuer la lectureIci et ailleurs (8) : Vanille, le parfum du retour

La douloureuse facture d’une fracture irrémédiable

Depuis des années maintenant, élections nationales après élections nationales, le monde rural ou périurbain cède à la tentation du vote protestataire extrémiste en opposition croissante avec les zones urbaines ou agglomérées. Il y aurait une analyse à effectuer sur les résultats obtenus par le Président qui va avoir du mal à ne pas être sorti, en comparant leur niveau avec le revenu médian des communes de ces zones.

Continuer la lectureLa douloureuse facture d’une fracture irrémédiable

Le précédent du Beaujolais et de la cancoillotte

Dans un charmant village du Jura ils ont eu la belle idée de maintenir le lien social en alliant dans une soirée familiale le breuvage sorti des cuves de la région voisine avec la fameuse cancoillotte. Un plat robuste constitué de fromage obtenu à partir d'un mélange de « metton » (lait écrémé caillé) et d'eau, additionné de beurre en fin de préparation.

Continuer la lectureLe précédent du Beaujolais et de la cancoillotte