Le choix orgueilleux de la bordélisation après la « bardellisation » du pays

il paraît difficile de croire que la dissolution n’est que la résultante d’une énième velléité de démontrer qu’il a raison contre tous. Il est à peu près certain qu’encore une fois le Président a échafaudé un plan tarabiscoté pour sauver ce qui peut l’être encore et notamment la haute idée qu'il a des es talents politiciens. C’est à dire peu de choses.

Continuer la lectureLe choix orgueilleux de la bordélisation après la « bardellisation » du pays

La dissolution ne servira pas de rustine

Vers la mi-juin les élections européennes étant passées et tous les commentaires fallacieux sur les résultats assénés sur les plateaux de télévision il faudra bien revenir au sort de la France. Si les recettes budgétaires s’amenuisent encore car les Françaises et les Français refusent de consommer, il faudra se rendre à l’évidence : le pays court à sa perte à moyen terme. Il n’y aura plus de moments démocratiques pour s’exprimer avant 2026. Le parti présidentiel très majoritairement minoritaire explosera car rien ne permettra d’éviter le début de la guerre de succession.

Continuer la lectureLa dissolution ne servira pas de rustine

Encore un mensonge provocateur et inutile

La stratégie gouvernementale a quelque chose de dramatique tellement elle va accentuer la parcellisation du pays. « Hormis une dérive des dépenses initialement prévues qui est du fait des collectivités territoriales, il n'y a pas de dérapage de la dépense de l'État » . Les collectivités locales sont donc, pour le locataire de l'Élysée, seules responsables du dérapage budgétaire de 2023. Comment peut-on profiter avec autant de cynisme de l’inculture citoyenne de son propre pays ?

Continuer la lectureEncore un mensonge provocateur et inutile

Le poids des mots sur la mémoire

Dans le langage politique il y a un certain nombre de déclarations utilisant des expressions qui font froid dans le dos au vieux citoyen que je suis devenu. Par exemple lorsqu’à propos des événements exceptionnellement dangereux de Nouvelle Calédonie certains membres du gouvernement ont expliqué que « L’État français » lançait des opérations de « maintien de l’ordre » sur un territoire rattaché à la République.

Continuer la lectureLe poids des mots sur la mémoire

Nouvel échec d’une méthode politique récurrente

Quand il n’y a plus de réponses politiques, les groupes extrémistes prospèrent et une partie de la jeunesse se tournent vers des solutions violentes. En vingt-quatre heures ce constat a été celui qui résulte des événements de Nouvelle Calédonie. La seule réponse a été « le rétablissement de l’ordre » et donc l’envoi massif de forces susceptibles de le ramener. Les avions se succèdent et les promesses logiques de reprise du contrôle sur le territoire d’outre-mer s’enchaînent. Des centaines de policiers ou de gendarmes ont été immédiatement mobilisées pour partir vers le « caillou » brûlant. C’est on la vite vu le plus facile.

Continuer la lectureNouvel échec d’une méthode politique récurrente

Deux « Pères Cent » déjà au bout du rouleau

Cent jours… Une durée qui est entrée dans l’Histoire depuis que Napoléon 1° a effectué une « remontée » triomphale depuis Golfe Juan jusqu’à Paris alors qu’elle n’a jamais été conforme à ce laps de temps. Débuté dans une sorte d’euphorie bonapartiste elle s’est achevée après la défaire de Waterloo. Ce n’est donc pas une référence en matière de réussite.

Continuer la lectureDeux « Pères Cent » déjà au bout du rouleau

La laïcité renforcée seul espoir pour sauver le pays

Cette carence se paie au prix fort avec de multiples faits divers exploités par les exploiteurs de la violence reposant sur des interférences religieuses dans la vie sociale. Le temps est venu (et c’est ma proposition) de mettre cette valeur essentielle à la qualité du vivre ensemble dans les principes fondateurs de la république.

Continuer la lectureLa laïcité renforcée seul espoir pour sauver le pays

Le nouveau roman noir de Lemaire

Un dimanche soir sur TF1, le principal responsable de la politique française va annoncer tout de go que le pays entre en période d'austérité. Enfin il le dit sans le dire tout en le disant. Mandaté par lui-même, histoire de rappeler que « le gamin de 34 ans » installé à Matignon ne pèse rien, il plonge le gouvernement dans une situation pouvant conduire à sa perte.

Continuer la lectureLe nouveau roman noir de Lemaire

Le manque d’éducation salutaire de Bayrou

Un poste ministériel à Paris valait bien une grande messe politique. François Bayrou a bâti une stratégie personnelle à trois bandes avant de se retrouver au trou. Avant d’y passer il s’est débattu et a envoyé quelques coups de griffes. Cette attitude de frondeur en pantoufles centristes illustre la faiblesse actuelle du camp présidentiel.

Continuer la lectureLe manque d’éducation salutaire de Bayrou